Leçon n°4 : introduction à la cinétographie Laban : LES SIGNES DE DIRECTION
Les signes de direction sont les signes essentiels de la cinétographie.

Ils indiquent à la fois la direction dans l'espace (par leur forme et leur motif) et la durée du mouvement (par leur longueur).

Leur place dans la portée indiquera à quel moment se passe ce mouvement et quelle partie du corps l'exécute.

Le signe de direction de base est le signe "en place"

Sa forme renvoie à la situation verticale du corps. Laban a choisi le signe le plus simple possible, de façon à pouvoir le décliner.

Tous les autres signes de directions seront donc dérivés du signe "en place".

Il faut se représenter le signe de direction vu du dessus (c'est un peu le cas quand on lit le signe écrit sur une feuille).

Les signes de directions sont tous biseautés de manière à indiquer graphiquement la direction à laquelle ils correspondent ; ils "pointent" vers l'avant ou l'arrière, le côté gauche ou le côté droit,  et dans les directions intermédiaires (en avant à gauche, en avant à droite, en arrière à gauche et en arrière à droite) :

Les signes de direction possèdent toujours un motif, pour indiquer le niveau de la direction.

  • Le niveau bas sera indiqué en noircissant le signe ;

  • Le niveau moyen (à l'horizontal) sera indiqué par un point au milieu du signe ;

  • Le niveau haut sera indiqué par un motif hachuré.

Voici quelques exemples :

Grâce à ce principe de déclinaison, on peut indiquer, à partir d'un centre (en place, niveau moyen), 26 directions principales.

Ces signes seront placés dans la portée dans les chapitres suivants.

Comment calcule-t-on une direction?

Rapportée à une partie du corps, une direction sous-entend deux extrémités : proximale et distale. Une direction est en fait le rapport entre ces deux extrémités.

 

Quelques exemples :

  • Lorsque je dirige mon bras devant moi, à l'horizontal (= en avant, niveau moyen), je place en fait ma main (l'extrémité distale du bras) en avant de mon épaule (l'extrémité proximale du bras).

  • Lorsque je penche légèrement ma tête en arrière, comme pour regarder le ciel, je déplace le sommet du crâne (l'extrémité distale de la tête) en arrière-haut par rapport à mon cou (l'extrémité proximale de la tête).

  • Lorsque je fais un grand battement en quatrième devant, je déplace mon pied (extrémité distale de la jambe) en avant-haut par rapport à ma hanche (extrémité proximale de la jambe).

Les signes de directions sont présentés en détail dans la partie B du Dictionnaire de la cinétographie l'Albrecht Knust.

Ill-web-CNEM-ht-de-page.png

© 2020. Créé avec Wix.com