top of page

Vous trouverez dans cet onglet une BIBLIOGRAPHIE DES ÉTUDES LABANIENNES.

Vous remarquez une erreur? Vous souhaitez nous informer d'un ouvrage à ajouter? Contactez-nous par e-mail ou remplissez ce formulaire!

Une section est aussi consacrée aux RESSOURCES VIDÉO que l'on peut trouver sur Internet. Les vidéos directement intégrables (youtube, vimeo, etc.) apparaissent en miniatures, les vidéos non intégrables sont listées en bas de page.

 

N'hésitez pas à nous envoyer vos suggestions!

BIBLIOGRAPHIE

Cette bibliographie ne comprend que les entrées d'ouvrages et non pas les articles. En adhérant au CNEM, vous avez accès une bibliographie plus complète. N'hésitez pas à nous contacter pour toute question!

Adrian

Barbara

Actor Training the Laban Way – An integrated approach to voice, speech, and movement.

Allworth Press

New York

2008

Aelbrouck

Jean-Phillipe Van

Notation du Mouvement. Kinétographie Laban

s.n.

Bruxelles

1979

Amadei

Yolanda

Reflexões sobre Laban, o mestre do Movimento

Archbutt

Sally

Practical Dance Choreutics

The Laban Scales & Rings

Auto-édition, compilation d'articles.

2013

Arruda

Solange

Arte do movimento - as descobertas de Rudolf Laban na dança e acão humana

Bahloul

Brahim

La Cinétographie : méthode internationale de notation et d'écriture de la danse de Knust - LABAN

Office des publications universitaires

Alger

1985

Bartenieff

Irmgard

Body movement

coping with the environment

Routledge

Lewis Dori

Londres

2013

RESSOURCES VIDÉO

Lina Schlageter | Labano Twist l CACC
07:01

Lina Schlageter | Labano Twist l CACC

Projet proposé par Lina Schlageter autour de l’écriture du mouvement mené dans le cadre du dispositif pédagogique Condensé d’art. Cet atelier a abouti à l’élaboration d’un jeu et à la production par le Centre d’art Contemporain Chanot d’une œuvre multiple. UN ATELIER Le projet Labano Twist proposé par Lina Schlageter est fondé sur les principes d’un jeu : la découverte d’un répertoire de mouvements et leur activation selon certaines règles. Cet atelier est mené depuis 2019 auprès des élèves des classes élémentaires. UNE ŒUVRE ET UN JEU En lien avec le programme Labano Twist imaginé par Lina Schlageter avec les élèves pour le dispositif pédagogique Condensé d’art, le CACC produit un multiple à 50 exemplaires. Sous forme d’un jeu de cartes, le Labano Twist permet de découvrir de façon ludique les principes élémentaires de la notation chorégraphique développée par le chorégraphe et pédagogue allemand Rudolf Laban. Le lancement de ce multiple a été réalisé en partenariat avec la librairie After 8 à Paris en décembre 2021. Le CACC a produit une vidéo de présentation du jeu, réalisée par Hugo Caillaud. Par une mise en scène minimaliste et chorégraphiée dans laquelle les mains de l’artiste manipulent le jeu, la vidéo présente le Labano Twist et l’origine de la cinétographie Laban. _ Le Labano Twist Réalisation : Hugo Caillaud Jeu : Lina Schlageter LABANO TWIST Conception et réalisation : Lina Schlageter Production : Centre d'Art Contemporain Chanot, Clamart Production déléguée : Association R&D
Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 4/4
24:11

Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 4/4

Séminaire Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques. Rudolf Laban : dynamiques du dessin Système d’écriture du mouvement, la cinétographie Laban est aujourd’hui très largement utilisée dans la conservation et la transcription de danses scéniques, de danses folkloriques, de pratiques somatiques. De nombreux fonds d’archives, à Surrey, Leipzig, Cologne, Essen ou encore au CN D, montrent combien Rudolf Laban n’a cessé de dessiner depuis son passage par l’école des Beaux-Arts de Paris en 1907. À travers un parcours dans différents fonds, il s’agira d’interroger la relation d’un système d’écriture à une pratique graphique, en confrontant les outils d’analyse labanienne aux modalités de la représentation plastique du corps sur la page. _______ À propos du séminaire « Chorégraphies » Descriptions verbales, représentations de la figure, conceptualisation du corps en mouvement et images des traces, du « chemin » sur la page devenue « sol métaphorique », les notations et partitions chorégraphiques révèlent la complexité des réseaux de relations techniques, esthétiques et matérielles entre arts visuels et création chorégraphique. Ces objets essentiels à l’histoire de la danse s’inscrivent également dans une histoire du livre, des publications scientifiques, une culture de la représentation technique des arts. Traités, recueils ou notes de chorégraphes relèvent de systèmes de notations et d’écriture multiples, sans cesse renouvelés, qui mêlent parfois images du danseur et transcription de la fluidité du mouvement dans des créations composites, dans l’hybridation du signe et de la figure dont il s’agira d’analyser les sources et correspondances visuelles (histoire de l’ornement, art des jardins, chronophotographie…). À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.
Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 3/4
20:27

Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 3/4

Séminaire Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques. Rudolf Laban : dynamiques du dessin Système d’écriture du mouvement, la cinétographie Laban est aujourd’hui très largement utilisée dans la conservation et la transcription de danses scéniques, de danses folkloriques, de pratiques somatiques. De nombreux fonds d’archives, à Surrey, Leipzig, Cologne, Essen ou encore au CN D, montrent combien Rudolf Laban n’a cessé de dessiner depuis son passage par l’école des Beaux-Arts de Paris en 1907. À travers un parcours dans différents fonds, il s’agira d’interroger la relation d’un système d’écriture à une pratique graphique, en confrontant les outils d’analyse labanienne aux modalités de la représentation plastique du corps sur la page. _______ À propos du séminaire « Chorégraphies » Descriptions verbales, représentations de la figure, conceptualisation du corps en mouvement et images des traces, du « chemin » sur la page devenue « sol métaphorique », les notations et partitions chorégraphiques révèlent la complexité des réseaux de relations techniques, esthétiques et matérielles entre arts visuels et création chorégraphique. Ces objets essentiels à l’histoire de la danse s’inscrivent également dans une histoire du livre, des publications scientifiques, une culture de la représentation technique des arts. Traités, recueils ou notes de chorégraphes relèvent de systèmes de notations et d’écriture multiples, sans cesse renouvelés, qui mêlent parfois images du danseur et transcription de la fluidité du mouvement dans des créations composites, dans l’hybridation du signe et de la figure dont il s’agira d’analyser les sources et correspondances visuelles (histoire de l’ornement, art des jardins, chronophotographie…). À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.
Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 2/4
17:04

Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 2/4

Séminaire Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques. Rudolf Laban : dynamiques du dessin Système d’écriture du mouvement, la cinétographie Laban est aujourd’hui très largement utilisée dans la conservation et la transcription de danses scéniques, de danses folkloriques, de pratiques somatiques. De nombreux fonds d’archives, à Surrey, Leipzig, Cologne, Essen ou encore au CN D, montrent combien Rudolf Laban n’a cessé de dessiner depuis son passage par l’école des Beaux-Arts de Paris en 1907. À travers un parcours dans différents fonds, il s’agira d’interroger la relation d’un système d’écriture à une pratique graphique, en confrontant les outils d’analyse labanienne aux modalités de la représentation plastique du corps sur la page. _______ À propos du séminaire « Chorégraphies » Descriptions verbales, représentations de la figure, conceptualisation du corps en mouvement et images des traces, du « chemin » sur la page devenue « sol métaphorique », les notations et partitions chorégraphiques révèlent la complexité des réseaux de relations techniques, esthétiques et matérielles entre arts visuels et création chorégraphique. Ces objets essentiels à l’histoire de la danse s’inscrivent également dans une histoire du livre, des publications scientifiques, une culture de la représentation technique des arts. Traités, recueils ou notes de chorégraphes relèvent de systèmes de notations et d’écriture multiples, sans cesse renouvelés, qui mêlent parfois images du danseur et transcription de la fluidité du mouvement dans des créations composites, dans l’hybridation du signe et de la figure dont il s’agira d’analyser les sources et correspondances visuelles (histoire de l’ornement, art des jardins, chronophotographie…). À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.
Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 1/4
18:39

Chorégraphies | Rudolf Laban : dynamiques du dessin 1/4

Séminaire Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques. Système d’écriture du mouvement, la cinétographie Laban est aujourd’hui très largement utilisée dans la conservation et la transcription de danses scéniques, de danses folkloriques, de pratiques somatiques. De nombreux fonds d’archives, à Surrey, Leipzig, Cologne, Essen ou encore au CN D, montrent combien Rudolf Laban n’a cessé de dessiner depuis son passage par l’école des Beaux-Arts de Paris en 1907. À travers un parcours dans différents fonds, il s’agira d’interroger la relation d’un système d’écriture à une pratique graphique, en confrontant les outils d’analyse labanienne aux modalités de la représentation plastique du corps sur la page. _______ À propos du séminaire « Chorégraphies » Descriptions verbales, représentations de la figure, conceptualisation du corps en mouvement et images des traces, du « chemin » sur la page devenue « sol métaphorique », les notations et partitions chorégraphiques révèlent la complexité des réseaux de relations techniques, esthétiques et matérielles entre arts visuels et création chorégraphique. Ces objets essentiels à l’histoire de la danse s’inscrivent également dans une histoire du livre, des publications scientifiques, une culture de la représentation technique des arts. Traités, recueils ou notes de chorégraphes relèvent de systèmes de notations et d’écriture multiples, sans cesse renouvelés, qui mêlent parfois images du danseur et transcription de la fluidité du mouvement dans des créations composites, dans l’hybridation du signe et de la figure dont il s’agira d’analyser les sources et correspondances visuelles (histoire de l’ornement, art des jardins, chronophotographie…). À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.
Séminaire Chorégraphies | 20 mars 2019 - Trisha Brown : dessiner, noter, interpréter
02:55:59

Séminaire Chorégraphies | 20 mars 2019 - Trisha Brown : dessiner, noter, interpréter

Trisha Brown : dessiner, noter, interpréter Séance du 20 mars 2019 Séance en anglais et en français. ▬▬ En 1976, Trisha Brown présente Locus pour la première fois et montre publiquement le rôle du dessin dans son processus de création. Elle présente une « partition » constituée d’un diagramme qui organise la génération et la spatialisation du mouvement.Le dessin s’assume alors comme un outil de création, dans une proximité remarquable avec l’art minimal et conceptuel. Susan Rosenberg reviendra ainsi sur les pratiques graphiques de Trisha Brown et la place qu’elles occupent dans sa carrière. Un point de vue mis en dialogue avec celui d’une danseuse et notatrice, Marie-Charlotte Chevalier qui a travaillé sur la transcription de Newark en cinétographie Laban à partir de plusieurs fonds d’archives et d’entretiens. ▬▬ Intervenantes : Susan Rosenberg (université Saint John, New York) Marie-Charlotte Chevalier (danseuse et notatrice) ▬▬ A propos du séminaire « Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de créations et de transmissions chorégraphiques (XVe-XXIe siècle) » : À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre. En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et le Centre national de la danse ▬▬ En savoir plus sur la séance : http://bit.ly/inha_SEM_2003 Voir le programme complet du séminaire :http://bit.ly/inha_sem_chorégraphie
Labkine éditions - #03 CORPS ESPACE - N. Simonet
03:35

Labkine éditions - #03 CORPS ESPACE - N. Simonet

#03 CORPS - ESPACE Labkine éditions avril 2019 collection de livres et contenus vidéos et numérique : "La partition chorégraphique : outil de transmission, outil d'exploration". Tout mouvement s’inscrit dans l’espace, mais comment définir la spécificité de cet espace que nous traversons ? Dans le premier volet #01 Croquis de parcours et le deuxième #02 Transferts et tours, nous avons abordé les éléments de l'espace en deux dimensions. Ce troisième volet est dédié à la relation Corps-Espace. Notre attention se tourne vers l’espace personnel en trois dimensions. Doté de plasticité et de multiples structures, il a été nommé "kinesphère" par Rudolf Laban. Nous en présentons ses aspects clés, essentiels pour son étude en nous appuyant sur des œuvres de la danse allemande créées par les chorégraphes Kurt Jooss ("L’Après-midi d’un faune" dans un remontage inédit, filmé, réalisé par Noëlle Simonet) et Sigurd Leeder ("Etudes" et "Impromptu"), collaborateurs de Rudolf Laban et créateurs de la technique Jooss - Leeder. Nous verrons comment les choix spatiaux de ces oeuvres servent la cohérence et la singularité de leur écriture chorégraphique. Le film, le graphisme animé et la voix off qui vous accompagnent se complètent pour rendre lisibles les différentes structures spatiales qui soutiennent la danse et sont autant de portes d'entrée pour appréhender les oeuvres et découvrir de multiples possibilités d'explorer le mouvement. Ces outils pédagogiques conçus par Noëlle Simonet, directrice de la compagnie LABKINE et professeur de notation Laban au Conservatoire national supérieur de Paris, sont destinés aux danseurs amateurs en apprentissage, aux professeurs de danse ainsi qu’aux danseurs professionnels et chorégraphes ayant déjà eu ou non une approche du système de notation Laban, ainsi qu’à toute personne intéressée par le mouvement. Noëlle Simonet : auteur, conception et rédaction, remontages des danses d’après partitions Lise Daynac : direction de la réalisation graphique, voix des films, mise en page du livre Perrine Moisan : réalisation des animations graphiques des films Florence Gaillard : captations vidéos Jean-Philippe Hauray : prises de son et mastering Interprètes : Daniel Condamines, Claude Gamba, Virginia Heinen, Valeria Giuga, Anne Laurent, Blandine Brasseur Le projet « Corps-Espace » a été réalisé grâce à l’aide à la recherche et au patrimoine en danse du Centre National de la Danse de Pantin (2015) et le soutien de l’ADDA du Tarn. Et grâce au concours du Jooss Estate pour l’exploitation de la partition de L’Après- midi d’un faune de Kurt Jooss. Et la Fondation SAPA, Fonds Sigurd Leeder 1027, Archives suisses des arts de la scène de Lausanne, pour l’exploitation des partitions des oeuvres et études de Sigurd Leeder. Collaboration avec le projet “Sigurd Leeder”, dirigé par Karin Hermes, cie hermesdance. The project “Sigurd Leeder” received the Swiss Dance Price 2016, Cultural heritage Dance. Financed by Swiss Federal Office of Culture. In collaboration with SAPA – Swiss Archive of the Performing Arts.
Labkine éditions #02 Transferts et tours - Noëlle Simonet
04:10

Labkine éditions #02 Transferts et tours - Noëlle Simonet

#03 Transferts et tours Labkine éditions 2015 Dans l'opus #01 Le croquis de parcours de la collection « La partition chorégraphique outil de transmission, outil d’exploration » éditée par la compagnie LABKINE - Labkine éditions, la seule vision de traits animés représentant le tracé des déplacements des danseurs sur scène permettait déjà d’affiner sa perception de l’œuvre dansée. Marcher et tourner sont des actions quotidiennes, fondamentales que la danse magnifie inlassablement. Dans #02 Transferts et tours, vous êtes invité à traverser à nouveau les trois mêmes extraits d’œuvres que dans le #01 : Air for the G String de Doris Humphrey (1928), Sunrise of the Planetary Dream Collector de Lucinda Childs (1998) et Septet de Merce Cunningham (1953) auxquels nous ajoutons un extrait du 3ème mouvement de trois boléros d’Odile Duboc (1996). Nous focalisons notre étude sur chaque pas et chaque giration constitutifs des déplacements des danseurs avec le support des partitions des œuvres écrites en cinétographie Laban et de dessins animés dansants. Vous découvrirez qu’avec très peu de signes du système d’écriture Laban vous pourrez immédiatement percevoir visuellement le mouvement, la singularité d’un déplacement et l’intelligence de l’écriture d’un chorégraphe pour vous en inspirer et pour explorer. Des propositions d’exploration en mouvement des notions abordées et des œuvres étudiées vous accompagnent tout au long du livre. Cet outil pédagogique conçu par Noëlle Simonet, directrice de la compagnie LABKINE et professeur de notation Laban au Conservatoire national supérieur de Paris, est destiné aux danseurs amateurs en apprentissage, aux professeurs de danse ainsi qu’aux danseurs professionnels et chorégraphes ayant déjà eu ou non une approche du système de notation Laban, ainsi qu’à toute personne intéressée par le mouvement. Renseignements et achat du livre/DVD : merci de contacter cie.labkine@gmail.com Livre 168 pages + DVD 1h30 Prix: 32 € (+ frais de port) Edition: ARTDIR / LABKINE 2015 Direction, conception, rédaction: Noëlle Simonet Coordination artistique, voix du DVD, mise en page du livre: Lise Daynac Animations graphiques / motion design : Perrine Moisan Dessins: Etienne Guiol Analyses du corps à partir des dessins animés: Odile Rouquet Prise de son / mastering: Jean-Philippe Hauray
SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - Synthèse des Barres Flexibles Wilfride Piollet
08:37

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - Synthèse des Barres Flexibles Wilfride Piollet

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" La boîte à outil labanienne : source de créativité Wilfride Piollet : publication de "Synthèse des barres flexibles" noté en cinétographie Laban par Noëlle Simonet et présenté par Raphaël Cottin Noëlle Simonet et Lise Daynac - compagnie LABKINE ont organisé le cycle de séminaires: "Ressources en danse : pédagogie, recherche, création" grâce au soutien de la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) du Ministère de la Culture et de la Communication. Premier séminaire "NOTATION & CRÉATION" le 25 novembre 2014 - Micadanses-Paris (75). Deuxième séminaire "NOTATION, ART ET TECHNOLOGIES" le 05 février 2015, à la Maison de la Musique-Cap Découverte - Le Garric (81) avec le partenariat du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse et l'ADDA 81. Intervenants: Marion Bastien, Raphaël Cottin, Myriam Gourfink, Amandine, Bajou, Valéria Giuga, Noëlle Simonet, Delphine Demont, Héloïse Desfarges, Irénée Blin, Daniel Zéa, Lorena Dozio Remerciements pour les documents utilisés dans ces films : Amandine Bajou, Myriam Gourfink, Raphaël Cottin, Delphine Demont, Luca Carucci (photos trois boléros), Patricia Marie, Valéria Giuga, Marion Bastien et le Centre National de la Danse de Pantin-fonds Albrecht Knust - donation Roderyk Lange, Jean Guizerix, Wilfride Piollet, éditions L'une et l'autre, Sileks (photos Rassemblement), Héloïse Desfarges Production : compagnie Labkine / ass ARTDIR - cie.labkine@gmail.com Images et montage: Florence Gaillard
SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - trois boléros d'O.Duboc par V. Giuga
12:37

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - trois boléros d'O.Duboc par V. Giuga

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" La relation à l'oeuvre notée : entre interprétation et créativité. "trois boléros" d'Odile Duboc (3ème mouvement) : remontage et transmission d'une oeuvre chorégraphique à partir de la partition Laban par Valéria Giuga Noëlle Simonet et Lise Daynac - compagnie LABKINE ont organisé le cycle de séminaires: "Ressources en danse : pédagogie, recherche, création" grâce au soutien de la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) du Ministère de la Culture et de la Communication. Premier séminaire "NOTATION & CRÉATION" le 25 novembre 2014 - Micadanses-Paris (75). Deuxième séminaire "NOTATION, ART ET TECHNOLOGIES" le 05 février 2015, à la Maison de la Musique-Cap Découverte - Le Garric (81) avec le partenariat du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse et l'ADDA 81. Intervenants: Marion Bastien, Raphaël Cottin, Myriam Gourfink, Amandine, Bajou, Valéria Giuga, Noëlle Simonet, Delphine Demont, Héloïse Desfarges, Irénée Blin, Daniel Zéa, Lorena Dozio Remerciements pour les documents utilisés dans ces films : Amandine Bajou, Myriam Gourfink, Raphaël Cottin, Delphine Demont, Luca Carucci (photos trois boléros), Patricia Marie, Valéria Giuga, Marion Bastien et le Centre National de la Danse de Pantin-fonds Albrecht Knust - donation Roderyk Lange, Jean Guizerix, Wilfride Piollet, éditions L'une et l'autre, Sileks (photos Rassemblement), Héloïse Desfarges Production : compagnie Labkine / ass ARTDIR - cie.labkine@gmail.com Images et montage: Florence Gaillard
SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - Heloïse Desfarges "Rassemblement"
11:36

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - Heloïse Desfarges "Rassemblement"

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" La boîte à outil labanienne : source de créativité "Rassemblement" d'Héloïse Desfarges : quand la cinétographie Laban est un outil de composition chorégraphique Noëlle Simonet et Lise Daynac - compagnie LABKINE ont organisé le cycle de séminaires: "Ressources en danse : pédagogie, recherche, création" grâce au soutien de la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) du Ministère de la Culture et de la Communication. Premier séminaire "NOTATION & CRÉATION" le 25 novembre 2014 - Micadanses-Paris (75). Deuxième séminaire "NOTATION, ART ET TECHNOLOGIES" le 05 février 2015, à la Maison de la Musique-Cap Découverte - Le Garric (81) avec le partenariat du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse et l'ADDA 81. Intervenants: Marion Bastien, Raphaël Cottin, Myriam Gourfink, Amandine, Bajou, Valéria Giuga, Noëlle Simonet, Delphine Demont, Héloïse Desfarges, Irénée Blin, Daniel Zéa, Lorena Dozio Remerciements pour les documents utilisés dans ces films : Amandine Bajou, Myriam Gourfink, Raphaël Cottin, Delphine Demont, Luca Carucci (photos trois boléros), Patricia Marie, Valéria Giuga, Marion Bastien et le Centre National de la Danse de Pantin-fonds Albrecht Knust - donation Roderyk Lange, Jean Guizerix, Wilfride Piollet, éditions L'une et l'autre, Sileks (photos Rassemblement), Héloïse Desfarges Production : compagnie Labkine / ass ARTDIR - cie.labkine@gmail.com Images et montage: Florence Gaillard
SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" -M. Gourfink & A. Bajou
18:48

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" -M. Gourfink & A. Bajou

SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION"- compagnie Labkine Relation à l'oeuvre notée : entre interprétation et créativité "Le couple notateur/chorégraphe autour de l'oeuvre "Une lente mastication" de Myriam Gourfink - partition Laban: Amandine Bajou Lise Daynac et Noëlle Simonet - compagnie LABKINE ont organisé ce cycle de séminaires: "Ressources en danse : pédagogie, recherche, création" grâce au soutien de la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) du Ministère de la Culture et de la Communication. Nous remercions Micadanses-Paris (75) d'avoir accueilli le premier séminaire "NOTATION & CRÉATION" le 25 novembre 2014 ainsi que toutes les personnes qui sont intervenues et ont participé. Nous remercions la Maison de la Musique-Cap Découverte - Le Garric (81) d'avoir accueilli le deuxième séminaire "NOTATION, ART ET TECHNOLOGIES" le 05 février 2015, le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse et l'ADDA 81 pour leur soutien ainsi que toutes les personnes qui sont intervenues et ont participé. Intervenants: Marion Bastien, Raphaël Cottin, Myriam Gourfink, Amandine, Bajou, Valéria Giuga, Noëlle Simonet, Delphine Demont, Héloïse Desfarges, Irénée Blin, Daniel Zéa, Lorena Dozio Remerciements pour les documents utilisés dans ce film : Amandine Bajou, Myriam Gourfink, Raphaël Cottin, Delphine Demont, Luca Carucci (photos trois boléros), Patricia Marie, Valéria Giuga, Marion Bastien et le Centre National de la Danse de Pantin-fonds Albrecht Knust - donation Roderyk Lange, Jean Guizerix, Wilfride Piollet, éditions L'une et l'autre, Sileks (photos Rassemblement), Héloïse Desfarges Production et copyright: compagnie Labkine / ass ARTDIR - cie.labkine@gmail.com Images et montage: Florence Gaillard
SEMINAIRE "NOTATION ET CRÉATION" - Kinecticut - Daniel Zéa
07:47